Musées

Musée des Beaux Arts d'Angers

Musée des Beaux-Arts d'Angers

 Arts décoratifs, beaux-arts et histoire sont les trois pôles proposés par le musée des Beaux-Arts d'Angers. Installé depuis 1797 au Logis Barrault, hôtel particulier de la fin du XVe siècle restauré entre 1999 et 2004, le fonds du musée correspond au départ aux envois effectués par l'Etat en 1799. Ils suivent la confiscation d'une partie de la collection de l'un des héritiers de Pierre-Louis de Livois. S'y greffent différents dons - notamment du sculpteur David d'Angers - des legs (de Turpin de Crissé, Bodinier ou encore Saint-Genys), ainsi que diverses acquisitions. En 2003, un riche industriel et amateur d'art du nom de Daniel Duclaux, lègue à la ville sa collection. Une partie de cette dernière est présentée au musée des Beaux-Arts ; l'autre partie est exposée au musée-château de Villevêque (à une quinzaine de km d'Angers). Le musée des Beaux-Arts présente une collection de peintures du XVIe au XIXe siècle, issue des écoles italienne, flamande, hollandaise et française. Ces oeuvres côtoient des objets d'art du Moyen Age et de la Renaissance, une collection de sculptures, le tout agrémenté d'un parcours beaux-arts et d'un parcours 'Histoire d'Angers'. La surface totale du musée avoisine les 7.000 m2, et comprend une salle d'expositions temporaires de 550 m2 et des espaces d'accueil de 1.000 m2.

  En route pour la découverte des très belles oeuvres que ce musée recèle. Cliquez sur l'image

Musée Camille CLAUDEL

Camille Claudel

Depuis le 26 Mars 2017 est ouvert dans la ville de Nogent-sur-Seine, une institution culturelle qui se consacre enfin au parcours et à l’œuvre de Camille Claudel. Cette artiste talentueuse trouve dans ce nouvel espace un écrin où ses œuvres seront célébrées comme il se doit.

Dans un parcours riche de 250 pièces, dont quarante-trois de Claudel, on découvre le cheminement d’une artiste hors-norme, ses passions (notamment on pense tous à Rodin), ses hésitations, ses élans.

Camille Claudel eut le triple malheur d’être femme (terrible sort réservé aux femmes artistes jusqu’à très tard dans l’Histoire française), d’avoir évolué dans l’ombre de Rodin puis d’être abandonnée par son frère cadet (une dizaine de visites en 30 ans!), devenu célèbre écrivain, dans un asile où elle devait finir ses jours. Mais laissons ce triste souvenir au passé.

Et dépêchez vous d'allez dans ce lieu très lumineux (belle réalisation architecturale). Le cheminement culturel débute par les influences de nombreux artistes d'une époque âge d'or pour la sculpture en France. On arrivera  en final aux tant attendues œuvres de Claudel mais aussi à la rencontre avec Auguste Rodin évoquée par la mise en regard d’œuvres
des deux sculpteurs. On découvre les affinités exceptionnelles de deux sensibilités qui expliquent la puissance et la complexité de la relation qui a uni les deux artistes. Emotion visuelle incontestable !

 

 En route pour la découverte de ce beau musée. Cliquez sur l'image

 

Musée de l'Orangerie à Paris

la façade

Situé dans une ancienne serre construite en 1852, du jardin des Tuileries, en face du Musée du Jeu de Paume, le  musée de l’Orangerie est constitué en 1927. 

Ses grandes baies et la lumière qu'elles procurent en faisait un endroit idéal pour abriter la série des Nymphas de Claude Monnet qui réparties dans deux grandes salles ovales, font la renommée du lieu. Remodelé et réaménagé, le musée accueille depuis 1984 la collection Jean Walter et Paul Guillaume. Cette collection regroupe 144 tableaux (de Cézanne, Renoir, Matisse, Picasso, Derain, Soutine, Modigliani, Utrillo, le Douanier Rousseau...) de la fin du XIXe et de la première moitié du XXe siècle.

 Venez  mieux connaitre les richesses que ce musée abrite en cliquant sur l'image.

H.B.D.D (Ha Ba Dis Donc)

dernière mise à jour : 12/09/2019

Les images sur la page d'accueil ne sont qu'un petit reflet de quelques souvenirs d'artistes, de pays et autres que j'ai appréciés.

JSN Tendo 2 is designed by JoomlaShine.com | powered by JSN Sun Framework