Picasso : Pierreuse la main sur l'épaule

Ambroise Vollard : un marchand d'art découvreur de talents

 

L'exposition de 2007 au Musée d'Orsay nous avait permis de faire une rétrospective de la galerie d'un homme qui eut un rôle déterminant sur l'évolution artistique à Paris au tournant du XIX et XXe siècle.

Son flair et son sens de l'anticipation ont fait de lui un marchand des plus célèbres du monde de l'art grâce à sa capacité à identifier des artistes non encore découverts, puis de les défendre et les exposer.  Cézanne, Gauguin, Picasso, Van Gogh, les nabis, les fauves, tous ont eu à traiter avec lui, et beaucoup lui doivent le début de leur (re)connaissance du public. 

 L’importance des liens tissés par Vollard avec les artistes se reflète dans la multiplicité de ses portraits. “La plus belle femme du monde n’a jamais eu son portrait peint, dessiné ou gravé plus souvent que Vollard"  observe Picasso. 

  Dès 1918, il passe pour “le plus riche des marchands de tableaux modernes. Il possède dix millions. Les spéculations sur sa fortune et sur le nombre de tableaux en sa possession alimentent la légende, mais répandent aussi l’idée qu’il se conduit comme un rapace. Il est vrai qu'il a acheté nombre de toiles pour des sommes assez dérisoires. De nombreux peintres ont d'ailleurs eu des mots incisifs à son égard sur cet aspect dur en affaire du personnage.

   Venez donc un peu mieux connaître cet homme et voir et revoir quelques uns des tableaux (de peintres mondialement connus) qui lui sont passés entre les mains, en cliquant sur l'image.

H.B.D.D (Ha Ba Dis Donc)

dernière mise à jour : 11/03/2019

Les images sur la page d'accueil ne sont qu'un petit reflet de quelques souvenirs d'artistes, de pays et autres que j'ai appréciés.

Template by JoomlaShine