BANKSYBASQUIAT Jean-MichelBASELITZ Georg;   BAZILLE Frédéric;  BESNARD Albert;  BOILLY Louis-Léopold;  BOLTANSKI Christian;  BOTTICELLI Sandro;  BUFFET Bernard;

LE CARAVAGECARTIER-BRESSON Henri;  CASSAT Mary;  CESARCEZANNE Paul;  COROT Jean-Baptiste Camille; 


 

Exposition BOILLY -Chroniques parisiennes-

Affiche expo Boilly

Le musée Cognacq-Jay présente du  16 février 2022 au 28 juin 2022 un artiste virtuose, prolifique et inclassable, Louis-Léopold Boilly (1761-1845) un chroniqueur enthousiaste de Paris pendant soixante ans, d’une révolution à l’aube d’une autre (1789 et 1848). Il est à la fois le portraitiste des Parisiens, le peintre de scènes urbaines, l’inventeur de trompe-l’œil saisissants et l’auteur de caricatures piquantes.

Cete exposition après celle de Lille il y a 10 ans, continue de tirer Boilly hors de la catégorie du petit maître de l’anecdote ou de la chronique farceuse. Car Boilly est un moderne, un grand, même, se dit-on à l’issue de la visite. Ici pas de dieux, aucun héros. Voilà un peintre qui n’aura parlé que de son présent. Comme Louis-Sébastien Mercier, son aîné de vingt ans, premier en littérature à ambitionner de décrire toute la vie de la capitale du caniveau au palais. Comme Balzac, encore, le contemporain qui dans sa Comédie humaine a épinglé en ethnologue à peu près toutes les «espèces sociales». Comme enfin Daumier, le cadet, roi de la caricature et génie du noir lithographique. Ce procédé, Boilly, bien qu’excellant déjà dans le dessin précis et l’huile porcelainée, en aura été le pionnier en France. Et mieux: d’emblée il s’est amusé à le détourner, provoquant au passage une réflexion sur les pouvoirs nouveaux de la reproductibilité.

Des grands boulevards aux petites ruelles en passant par les salons intimes des habitants, Boilly trouve son inspiration partout. Son travail très prolifique nous permet d'avoir aujourd'hui une image précise du Paris de la fin du XVIIIe, début du XIXe siècle. Avec ses portraits et ses paysages, il donne vie à cette ville et cette époque si lointaine pour nous. Il en restitue surtout l'humour, l'amour et les passions, les colères et la joie, à grands coups de couleurs ou de mimiques humoristiques.

  

Cliquez sur l'image pour visualiser cette riche exposition qui vous ravira sans nul doute

Exposition BANKSY

affiche expo Banksy

 

Banksy est un artiste de street art qui travaille sous pseudonyme. Son véritable nom et son identité exacte sont inconnus et font toujours l'objet de spéculations. Apparemment britannique et actif depuis les années 1990, il utilise la peinture au pochoir pour faire passer ses messages, qui mêlent souvent politique, humour et poésie. Ses œuvres sont souvent des images engagées ou humoristiques, parfois combinées à des slogans. Le message est généralement anarchiste, antimilitariste, anticapitaliste ou antisystème et ses personnages sont souvent des rats, des singes, des policiers, des soldats, des enfants, des personnes célèbres ou des personnes âgées.

L'exposition a lieu jusqu'au 31 décembre 2021 au 44 rue du faubourg Montmartre 75009 Paris.

 Cliquez sur l'image pour visualiser cette exposition.

Exposition Jean-Michel BASQUIAT et EGON SCHIELE

affiche expo basquiat Schiele

La fondation Vuitton confronte du 3 octobre 2018 au 14 janvier 2019, 200 oeuvres de deux peintres incandescents J-M. Basquiat (1960-1988) et E. Schiele 1890-1918, morts très jeunes à 70 ans d'intervalle.

Basquiat, Victime d’une overdose, icône mondiale, DJ, musicien, coloriste sans égal dans sa génération. De grands aplats de bleus, de verts et des figures de boxeurs noirs — uppercut toujours — et jazzmen qui vous fouettent..

Egon Schiele, immense peintre viennois mort à 28 ans, décimé par la grippe espagnole. Lui peignait des femmes sans culotte, des autoportraits, son corps nu et décharné à faire peur.

Découvrez vite ces immenses talents en cliquant sur l'image.

Exposition Baselitz -la rétrospective-

affiche expo Baselitz

 

 Une grande rétrospective au centre Pompidou a lieu du 20 octobre 2021 au 7 mars 2022  qui revient sur l’intégralité de la carrière d’un artiste habité par l’histoire et la mémoire : Georg Baselitz..

"Baselitz sera confronté très jeune au chaos et à la destruction. Mais loin de vouloir effacer l’histoire, il va chercher dans son art à exhumer des cicatrices du passé dans des œuvres torturées, criant la douleur de corps blessés, d’âmes déchirées, d’un monde renversé. Six décennies de création se déroulent ici dans un flux troublant de répétition, frôlant même parfois l’obsession. Le temps qui passe semble n’avoir aucune prise sur l’artiste. A la fois peintre et sculpteur, ni vraiment abstrait ni totalement figuratif, Baselitz peint ce qui n’est pas encore, dans une œuvre puissante qui semble venir de loin.

Baselitz ne transige pas, il se bat contre l’ordre établi. A commencer par ses iconiques personnages peints tête en bas, une manière pour l’artiste de fuir des dictats de la représentation traditionnelle, d’inverser les codes, de déconstruire l’ordre."

 Cliquez sur l'image pour visualiser son travail de déconstruction de la figuration traditionnelle

Exposition Frédéric BAZILLE

affiche expo Bazille

Du 15 novembre 2016 au 5 mars 2017 le Musée d'Orsay propose une remarquable exposition d'un peintre au talent certain mais mort à 28 ans en 1870, bien trop tôt pour laisser une image importante dans l'histoire de l'art de cetet période de fin du XIXème siècle.


"La bande à Bazille ? Courbet, Manet, Monet, Renoir ou encore Cézanne. On n'est pas sérieux quand on a 20 ans, mais le jeune Montpelliérain Frédéric Bazille le fut encore moins, faisant la java et peignant à tout-va : les portraits de ses amis artistes, des autoportraits interrogateurs, des natures mortes...  (Télérama).

L'impressionnisme est en train de naître, mais n'a pas encore été baptisé. Quand se tiendra la première exposition du groupe, en 1874, Bazille n'en est pas. Il est mort quatre ans plus tôt, à son premier combat, en première ligne de la guerre franco-prussienne de 1870. Un mystère, car rien ne l'obligeait à partir.

Face aux autres impressionnistes, présents aussi dans cette exposition de 125 œuvres, Bazille retrouve sa place, au premier rang.

 Cliquez sur l'image pour visualiser ce document.

H.B.D.D (Ha Ba Dis Donc)

dernière mise à jour : 21/09/2022

Les images sur la page d'accueil ne sont qu'un reflet de quelques souvenirs d'artistes, de pays et autres que j'ai appréciés.

JSN Tendo 2 is designed by JoomlaShine.com | powered by JSN Sun Framework